MiNT, la radio et les hasards de la vie

14705753_1320082591344141_5027356120865859493_nÀ ceux qui ne l’avaient pas encore deviné, l’aventure américaine s’est arrêtée. Plus tôt que prévu, c’est vrai.  Dans des circonstances compliquées – qu’il me tarde un jour de partager ici ! -. La vie et ses accidents de parcours. La vie, tout simplement.

Oui, la Californie me manque. Oui, je suis ici et maintenant et c’est très bien ainsi.

Début août, il m’a semblé naturel de proposer à la RTBF de poursuivre mes activités de chroniqueur, dans lesquelles j’ai promené ma curiosité durant plus de 3 années en Amérique. Des perspectives futures s’y présentaient, plus ou moins séduisantes, plus ou moins sûres. Et puis, un midi, dans une brasserie de Bruxelles, au moment où je m’y attendais le moins, quelque chose m’a séduit dans les phrases d’un garçon qui m’a parlé de MiNT, la radio pop rock de RTL Belgium. J’ai demandé quelques jours de réflexion. Et sur le coup de 14h, parce qu’il faut écouter son cœur et son instinct, j’ai tout simplement dit oui sans trop réfléchir aux circonstances.

Ce mercredi matin, sur le coup de 8h45, quand j’ai parlé dans le micro de la photo qui illustre ce blogpost, j’ai compris que les gens, les accidents, les rencontres, rien n’arrive jamais par hasard dans la vie (et tant mieux).

Ce que je vais faire, désormais ? Tout simplement glisser ma voix dans le programme, piano et sano jusqu’en janvier. Et puis revenir un peu plus franchement, sur une radio à la fois connue et expérimentale.

Combien de temps sur mon nuage ? Cela n’a aucune importance. Comme ce SMS qui disait jeudi soir : «Pas besoin d’en redescendre.» CQFD.

Love.

Même l’ascenseur de RTLHOUSE souhaite la bienvenue à @cedric.godart #welcome #Mint

Une photo publiée par RTL Belgium (@rtlbelgium) le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *