Loading...

octobre 2016

MiNT, la radio et les hasards de la vie

16-10-2016|Articles, Personnel|

À ceux qui ne l'avaient pas encore deviné, l'aventure américaine s'est arrêtée. Plus tôt que prévu, c'est vrai.  Dans des circonstances compliquées - qu'il me tarde un jour de partager [...]

mars 2016

Le «Belge du bout du monde» à Santa Barbara

07-03-2016|Articles|

(article mis à jour le 14 août 2016, après la rediffusion de l'émission sur La Première) «Je me suis rapproché de moi-même à l’autre bout du monde.»  Lorsque j’ai rédigé [...]

janvier 2016

Et d’inventer la vie qui va avec

15-01-2016|Personnel|

Je me relis.  Exercice indispensable.  Enfin, surtout cette phrase : «Peut-être n’ai-je pas trouvé* de domicile fixe ?» C’était en juin 2015. Non, je n’ai pas trouvé cette «place» à [...]

Je vous recommande «American Crime»

15-01-2016|Articles|

J’avais été impressionné par la première saison, diffusée au printemps 2015 sur ABC. La seconde a démarré début janvier. « American Crime » n’a pas vraiment modifié son casting. Pas non plus modifié son générique et son obsédante trame sonore. Cette nouvelle intrigue se déroule non plus à Modesto en Californie, mais dans l’Indiana. Une équipe de basket ball fait la réputation d’une école, où un viol serait commis par le capitaine de l’équipe sur… un garçon. Continue reading “Je vous recommande «American Crime»” »

«Transparent» : les Emmy Awards ont vu juste

05-01-2016|Articles|

Aux États-Unis, Amazon dispose de son propre service de location ou d'achat de vidéos en ligne. Les abonnés «Prime» de la marque peuvent ainsi puiser à l'envi dans un catalogue [...]

juin 2015

L’enfer du décor (les autres jours)

07-06-2015|Personnel|

Quelques impressions, deux ans plus tard, en ordre dispersé et en toute subjectivité, sur le «grand voyage». «Comment c’est la vie, en Californie?» Je devrais avoir, je crois, des anecdotes à remplir des cahiers et des conversations. J’en ai quelques-unes, c’est vrai. C’est ce que l’on attend de vous quand vous vivez à 8.900 km de là où vous avez grandi. Continue reading “L’enfer du décor (les autres jours)” »

avril 2015

«Comme d’autres mélangent des couleurs sur un tableau»

25-04-2015|Personnel|

C’est au moment du 1er groupe que l’histoire commence. C’est au moment où les verbes sont encore réguliers, sauf « aller », que son inattention devient un peu la mienne, que son blue jeans m’empêche de respirer.

novembre 2014

Jusqu’à la prochaine pluie

30-11-2014|Personnel|

J’ai rêvé de Saint-Idesbald, comme d’autres d’îles désertes et de bains de champagne. Peut-être étais-je à Coney Island. Ou alors à Brighton. Il y avait du vent. La pluie donnait au tableau une certaine… tenue. Je crois que j’écoutais «I would like to think» de Nils Frahm. Qu’un garçon et son chien se sont assis, debout, à côté de moi et qu’on a regardé la mer. Et qu’il m’a demandé l’heure, c’est machinal. Et que les aiguilles tournaient à l’envers. Continue reading “Jusqu’à la prochaine pluie” »

Je me souviens. Oui, #jemesouviens

25-11-2014|Personnel|

1. Je me souviens d’un matin de septembre 1979, où j’ai dû lâcher la main de ma mère dans la cour de l’école. Je marcherais seul désormais dans la nuit. 2. Je me souviens d’un après-midi de 2008 où je suis retourné à la même école. Assis sur les escaliers, j’étais toujours aussi seul dans la vie. 3. Je me souviens que la première nuit de l’année 1997, un inconnu m’a dit des choses gentilles.  Un court instant, je me suis senti un peu moins seul et j’ai souri. Continue reading “Je me souviens. Oui, #jemesouviens” »

octobre 2014

Puis m’effacer juste après

25-10-2014|Personnel|

C’est d’une ville sous la pluie. D’un trottoir sans pavés. C’est d’un samedi d’octobre. Que je voulais t’écrire. T’écrire ou te parler. Puis te taire et rougir. Puis me taire [...]

«Je suis las, personne ne sait ce qu’il faut faire de moi…»

06-10-2014|Personnel|

La lune a disparu et je songe juste à toi. A cette minute qui débordait d’une heure de l’après-midi d’un lundi récent où tu as dit que tu serais désormais… mon ami. Continue reading “«Je suis las, personne ne sait ce qu’il faut faire de moi…»” »

septembre 2014

« Que je suis une maison dissimulée derrière des rideaux. »

02-09-2014|Personnel|

Au moment où j’allais raccrocher. Au moment où j’allais effacer son numéro. Au moment où j’ai retrouvé un autre numéro. Au moment précis où j’ai entendu le facteur confier un colis au concierge. Au moment où le soir est tombé. Au moment où la journée était perdue. J’ai reçu ceci : « Je suis là. Puis-je entrer ? » Continue reading “« Que je suis une maison dissimulée derrière des rideaux. »” »

août 2014

« Et couleraient les jours parfaits d’un futur composé de passés simples »

24-08-2014|Personnel|

Demain est venu. Forcément. Demain est venu et demain serait un jour sans nuage. Demain serait un jour sans le verbe croire. Demain serait le début d’une vie où je cesserais de me poser des questions. Alors oui, soudain, demain est venu, sans prévenir qu’il n’en ferait qu’à sa tête, je hais tous les demains du monde. Demain s’est imprimé sur le calendrier. J’ai rallumé mon téléphone. Le téléphone m’a demandé de confirmer mon mot de passe. Le mot de passe était correct. Quelques vibrations plus tard, rien, ni personne à cette adresse. Où était-il et comment avait-il osé me dire : « Je t’aime. Enfin, je crois. A demain. » Continue reading “« Et couleraient les jours parfaits d’un futur composé de passés simples »” »

« Je ne sais pas par où m’arrêter de penser à vous. »

15-08-2014|Personnel|

Je l’ai revu, sans même vous en demander la permission. Je l’ai revu le lendemain de la même semaine, au même endroit. Mon blue-jeans est devenu noir, mes sous-vêtements redevenus blancs. Ma montre? Sur un livre que je n’avais pas lu ; j’ai cru l’avoir perdue,  je vous l’ai déjà dit, je tournais en rond ce matin-là ; c’est en ouvrant la fenêtre que j’ai vu qu’il était 8h38, il me restait assez de temps pour ne plus avoir d’obligation, je devais être là à l’heure convenue, c’est-à-dire dix-sept minutes avant l’heure convenue. Continue reading “« Je ne sais pas par où m’arrêter de penser à vous. »” »

« Et voici mon numéro »

08-08-2014|Personnel|

Hier, un jeune homme m’a abordé dans la rue.  Sur le coup, je n’ai pas très bien compris pourquoi il s’adressait à moi. Je pensais qu’il s’était perdu. Ou qu’il avait besoin qu’on lui indique quel était le plus court chemin entre un point a et un point b.  Je n’ai pas tout de suite remarqué qu’il avait les yeux verts et bleus en même temps. Je n’ai pas pu lui donner un âge immédiatement. Continue reading “« Et voici mon numéro »” »